Universal Fighting System France

Discussions, Stratégies, Decks, Combos, Règles, Tournois; toute l'actualité française d'UFS
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un peu de maths n'a jamais tué personne (quoi que...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mars
Dieu de la Baston
avatar

Nombre de messages : 1604
Age : 32
Localisation : Demandez à Pedro...
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Un peu de maths n'a jamais tué personne (quoi que...)   Sam 19 Avr - 7:08

Bonjour à tous!

Il est actuellement 4h15 du matin, je pars arbitrer une preview de Magic à St-Nazaire dans 2h15, donc afin d'être sûr de me reveiller, j'ai décidé de ne pas me coucher...

Afin d'occuper cette enième nuit sans sommeil, je me suis mis à réfléchir à un de mes deux builds possibles pour le CdF (après tout, il approche à grands pas, mais je me répète), à savoir Ibuki.

Je me suis mis à travailler sur les attaques que je comptais jouer, et c'est là que le drame est arrivé. Chain throw, OK, ça c'est classique. Kasumi Suzaki aussi. Infiltrating également (je le rapelle c'est une attaque lol). Kunaï aussi, tellement ça permet de faire des trucs débiles avec Chain throw. Mais manque de bol, je me suis dit qu'il manquait un truc, genre quelque chose pour tuer vraiment vite, un truc qui percute. Et là forcément, deux attaques multiples me sont venues à l'esprit : Messatsu gorasen et Melancholic mercurius.

En voyant le nom de ces deux attaques, ceux qui me connaissent commenceront à voir où je veux en venir Laughing

Messatsu gorasen tape à 15 pour 5 de difficulté, et Melancholic Mercurius tape à 12 pour 4 de difficulté. Je ne mentionnerai même pas l'avantage des attaques multiples dans Ibuki vu que ça permet, en plus de tuer plus rapidement, de réduire encore plus la difficulté du Kasumi Suzaku.

Où est le problème donc, me demanderez-vous? Ben justement, là où le bât blesse, c'est que ces deux attaques ont respectivement 1 et 2 de check...

Avant de continuer, je tiens à préciser que je ne cherche pas une fois de plus à relancer notre ancien débat sur le fait de devoir (ou non) jouer des checks à moins de trois, mais juste à me décider en exposant clairement tout ce qui me passe par la tête par écrit, et accessoirement à me maintenir éveillé. Libre à vous de lire ce qui va suivre, d'y réagir, de balancer des vannes foireuses, ou de faire quoi que ce soit d'autre... Je tiens également à préciser que tout ceci ne s'applique qu'à un environnement de jeu qui se veut compétitif (genre le CdF)..

Comme vous le savez tous, j'ai déjà expliqué pourquoi il était IMHO mauvais de jouer des CC à 1 ou 2 dans un build qui se veut un minimum compétitif. Pour ceux qui ont manqué nos précédents débats là-dessus, et qui en plus seraient encore en train de perdre leur temps à lire ceci (Laughing ), je recommence...

A UFS, le premier tour de jeu est capital. Ceci vient d'un fait tout simple : c'est souvent celui qui attaque en premier qui l'emporte, ou du moins celui qui se développe le plus rapidement au niveau fondation. En effet, tout le monde sera d'accord pour dire qu'en général, les kills se font sur deux tours d'attaque dans le format actuel. Si l'autre attaque en premier, son deuxième tour d'attaque interviendra avant notre propre deuxième tour d'attaque (qui du coup risque de ne jamais avoir lieu). Et tout le monde sera d'accord pour dire qu'on attaque principalement que si on a suffisamment de fondation pour compléter nos checks sur une ou deux attaques enchaînées, histoire d'être sûr de les passer. Ceci est d'autant plus vrai que les decks on tendance à comporter de moins en moins de CC à 6 et de plus en plus de CC à 4, ainsi que de plus en plus d'attaques à 5+ de difficulté.

Or, pour avoir des chances d'attaquer en premier, il faut en général attaquer T2, voire T3, si on commence, ou T2 obligatoirement si l'adversaire commence. Sinon, si votre adversaire joue aggro, il vous défonsera les fesses en premier, et s'il joue contrôle ou meule, il sera installé et vous ne pourrez probablement plus l'inquiéter...

D'où la nécessité de réussir son premier tour. Dans un souci de terminologie et de clarification, je considère qu'un premier tour est réussi lorsqu'on a posé au moins 3 fondations. En effet, dans le cas où on voudrait jouer 2 attaques à 4 ou 5 de difficulté au T2, il faut checker 5 puis 5, ou 5 puis 6. Avec 3 fondations, il suffit de checker 7 ou 8 en cumulé sur 2 CC pour passer nos deux attaques. Avec 4 fondas, il faut 6 ou 7 en cumulé, et ainsi de suite.

Manquer son premier tour de fondas pose donc le problème suivant : cela nous oblige à gaspiller un tour supplémentaire pour poser des fondas afin de pouvoir attaquer tranquillement, ce qui fait qu'on offre la possibilité à notre adversaire (qui lui aura réussi son set-up normalement) d'attaquer en premier, ou du moins de prendre définitivement l'avantage sur le board. C'est pas très cool donc...

Et c'est là que la structure des checks de notre paquet prends tout son sens. Comme vous le savez tous, un jeu de carte comme UFS se joue en partie sur la chance, comme tout jeu de cartes, mais aussi (et surtout) sur les probabilités (là vous comprenez le pourquoi du titre, et normalement vous arrêtez de lire si ce n'est pas déjà fait Rolling Eyes ).

Donc, le but de se post est de me permettre de comparer un peu les différentes probabilités de rater mon premier tour de fondas selon le nombre de CC à 1 ou 2 que je joue, et selon le nombre de cartes que je jouerai au final. On supposera dans chaque cas que je commence, et que je ne mulligane pas, par souci de simplicité. On supposera que la difficulté progressive de mes trois premières fondas est de 3 à chaque fois, et ce pour chacune. J'appelerai X le nombre de CC à 3 ou moins restant dans mon deck, et Y le nombre de CC à 2 ou moins restant.

Hypo n°1 : 64 cartes au total

Aucun CC à 2 ou moins (15 CC à 3 ou moins au total)

Alors là les choses sont simples, la proba de passer mes trois premières fondas est de 100%.

Pour la quatrième fonda, les choses se compliquent:
- pour X=1, la proba de rater ma fonda est de 26%, vu qu'il me reste 54 cartes dans mon deck, dont 14 checks à 3 (64 cartes moins 7 cartes en main et 3 chéckées).
- pour X=2, la proba est de 24%.
- pour X=3, la proba est de 22%.
- et on enlève 2% de plus à chaque fois...

Pour la 5ème fonda, vu qu'il me reste 53 cartes:
- pour X=1, la proba est de 26,5%.
- pour X=2, la proba est de 24,5%.
- pour X=3, elle est de 22,6%.
- et ainsi de suite...

Pour résumer, les trois premières fondas passent comme papa dans maman, et pour les deux suivante c'est grosso merdo du 1/4 ou 1/5.

Deux CC à 2 ou moins (17 CC à 3 ou moins au total)

Là, forcément, les choses vont être plus moches, ne serait-ce que parce que je joue plus d'attaques.

Pour la première fonda, sachant qu'il me reste 57 cartes dans le deck:
- pour Y=0, la proba est de 0%.
- pour Y=1, elle est de 1,7%.
- pour Y=2, elle est de 3,5%.

Pour la deuxième fonda (56 cartes restantes):
- pour Y=0, la proba est de 0%.
- pour Y=1, elle est de 1,8%.
- pour Y=2, elle est de 3,6%.

Pour la troisième fonda (55 cartes restantes):
- pour Y=0, la proba est de 0%.
- pour Y=1, elle est de 1,8%.
- pour Y=2, elle est de 3,6%.

A partir de la quatrième fonda, le fait de jouer des CC à 2 ou 3 revient au même, donc seule l'augmentation du nombre d'attaque change quelque chose.

Pour la quatrième fonda (toujours 54 cartes restantes):
- pour X=1, la proba est de 30%.
- pour X=2, elle est de 28%.
- pour X=3, elle est de 26%.
- et ainsi de suite...

Pour la cinquième fonda:
- pour X=1, la proba est de 30%.
- pour X=2, elle est de 28%.
- pour X=3, elle est de 26%.
- et ça continue...

Pour résumer, la proba de passer les 3 premières fondas diminue sensiblement, de même que celle de passer 4 ou 5 fondas.

Trois CC à 2 ou moins (soit 18 CC à 3 ou moins au total)

Pour la première fonda:
- pour Y=0, la proba est de 0%.
- pour Y=1, elle est de 1,7%.
- pour Y=2, elle est de 3,5%.
- pour Y=3, elle est de 5,3%.
Déjà, ça commence à pas me plaire. Une chance sur 20 de louper la première fonda si j'ai aucun CC à 2 ou moins en main...

Pour la deuxième fonda:
- pour Y=0, la proba est de 0%.
- pour Y=1, elle est de 1,7%.
- pour Y=2, elle est de 3,5%.
- pour Y=3, elle est de 5,3%.

Pour la troisième fonda:
- pour Y=0, la proba est de 0%.
- pour Y=1, elle est de 1,8%.
- pour Y=2, elle est de 3,6%.
- pour Y=3, elle est de 5,5%.

Pour la quatrième fonda:
- pour X=1, la proba est de 31,5%.
- pour X=2, la proba est de 29,6%.
- pour X=3, elle est de 27,7%.
- and so on...

Pour la cinquième fonda:
- pour X=1, la proba est de 32%.
- pour X=2, la proba est de 30,2%.
- pour X=3, la proba est de 28, 3%.
- et la vie n'est qu'un éternel recommencement...

Bon voilà, je suis pas plus avancé dans mon choix, mais au moins j'ai occupé 1h45, et au pire ça me servira toujours si je choisit de jouer ces fameux CC à 1 ou 2 Laughing

Puis d'un autre côté, si vous avez lu jusqu'au bout, je vous aurai occupé pendant une bonne demi-heure, et avec un peu de chance même refilé mal au crâne Twisted Evil

A bon entendeur...

_________________
My vast intellect does provide some comfort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dams
Dieu de la Baston
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Un peu de maths n'a jamais tué personne (quoi que...)   Sam 19 Avr - 10:31

J'ai lu et je dis que tu défieras tes stats avec au moins le mauvais CC au mauvais changement Razz On ne change pas la poisse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saintseiyarpg.com
CAMP1SN@KE
Légende Vivante
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 28
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Un peu de maths n'a jamais tué personne (quoi que...)   Sam 19 Avr - 10:47

La fatigue, c'est mal!!!
Pour le début de partie, on se fout royalement de ce qu'il se passe si X=0, 1 ou 2. Car il sera en général compris entre 10 et 17!
A part ça, je félicite le reste de raisonnement qui tient la route malgré l'heure tardive.

_________________
Candice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senglon
Scout de Paris


Nombre de messages : 673
Age : 35
Localisation : Boulogne
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Un peu de maths n'a jamais tué personne (quoi que...)   Sam 19 Avr - 11:24

Impressionant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marco
Champion de la castagne
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 37
Localisation : nantes (comme c'est original)
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Un peu de maths n'a jamais tué personne (quoi que...)   Sam 19 Avr - 15:11

mars tu rocks quand tu veux Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de maths n'a jamais tué personne (quoi que...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de maths n'a jamais tué personne (quoi que...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fournier, Jean-Louis] Il a jamais tué personne, mon papa
» Les films qui n'auraient jamais dû avoir de suite
» [Maricourt, Thierry] Ceux qui ne mentent jamais
» Films jamais sortis de SRK?
» [Marr, Melissa] Ne jamais tomber amoureuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universal Fighting System France :: Combat de Rue :: Ring Out-
Sauter vers: